1
  • $options.id_post:
  • $options.slug:
  • https://filament2print.com/fr/blog/_.html
  • es
  • gb
  • pt
  • fr
  • MoldLay

    Nouveau produit

    12 Produits

    20,45 €HT
    24,74 €TTC

    Demander des informations

    Permet d’imprimer des moules, autant pour la fonte à la cire perdue que pour le moulage permanent.

    MoldLay est un nouveau filament avec des propriétés similaires à la cire. Il est très rigide à température ambiante, mais devient extractible lorsqu’on le chauffe à une température de 170-180ºC. Ce filament a été conçu par le célèbre développeur allemand de nouveaux filaments pour impression 3D Kai Parthy de Lay-Filaments. Il est l’inventeur des filaments composés les plus intéressants à l’heure actuelle comme le Bendlay, le Layfomm ou les plus connus comme le LayWoo-D3 ou le Lay-Brick, tous extrêmement faciles à imprimer dans n’importe quelle imprimante 3D de technologie FDM/FFF.

    Le MoldLay est un filament qui permet d’imprimer des moules autant pour la fonte à la cire perdue que pour du moulage permanent. Il est extrêmement stable dimensionnellement et demeure rigide à température ambiante.

    Les principales caractéristiques de ce filament sont:

    • Pratiquement aucune déformation.
    • Peut être imprimé sans plateau chauffant.
    • S’imprime à une température de 170 à 180ºC
    • Les moules doivent être traités à 270ºC dans un four de cuisson (un four ménager pouvant atteindre cette température peut convenir).

    En premier lieu, il faut concevoir et imprimer en 3D le modèle que nous souhaitons obtenir à travers un moule. Une fois imprimé avec le filament MoldLay, nous devons par la suite entourer cette pièce d’argile ou de ciment qu’on laisse durcir. Une fois que le bloc d’argile s’est durci, on le placera dans un four à 270ºC. Cela fera fondre le MoldLay à l’intérieur du ciment et provoquera que celui-ci coule en-dehors du moule comme la cire de paraffine chaude laissant le moule avec la forme parfaite pour faire le moulage. Cela laisse un moule parfait à l’intérieur du bloc de ciment, qui peut par la suite être rempli avec le métal désiré. Une fois le métal en question refroidi, il est temps de casser le moule et récupérer l’objet à l’intérieur, qui sera une copie exacte de ce qui a été imprimé initialement avec le filament MoldLay. L’unique différence est que c’est du métal au lieu de la cire. Il peut toujours rester un peu d’argile ou de ciment collé à l’objet en métal. Ceci peut s’éliminer par immersion de l’objet dans de l’acide citrique durant quelques heures.

    C’est un processus relativement long, mais qui économise pas mal d’argent pour ne pas avoir à réaliser de pièce à sacrifier dans le moule comme ça se fait artisanalement. MoldLay fait un pas de plus dans le monde de l’impression 3D, en ouvrant les portes du moulages de pièces en métal en partant d’une pièce imprimée dans une imprimante 3D familiale, rendant possible la fabrication en gros.

    Il y a eu beaucoup de tentatives de réaliser des pièces de fontes en partant d’une pièce réalisée avec des filaments pour impression 3D, Cependant toutes ont échoué. Beaucoup ont essayé de réaliser ce processus avec du PLA, mais cela demandait d’avoir un four atteignant des températures beaucoup plus hautes pour pouvoir le fondre. De plus, celui-ci en fondant n’abandonnait pas facilement le moule par ses cavités. MoldLay ne nécessite pas de températures aussi élevées et en plus il n’émet aucune fumée toxique en fondant. Avec MoldLay vous pourrez utiliser le four de votre cuisine. MoldLay est un type de plastique avec des propriétés similaires à la cire. À température ambiante il est très rigide et il commence à devenir extractible lorsqu’il est chauffé à 170-180ºC. Lorsqu’il est chauffé dans un four à 270ºC, celui-ci devient liquide avec la viscosité d’une huile fine.

    Il est parfait pour être employé dans deux techniques de créations différentes : Moule perdu (ou à cire perdue) de fonte et le moulage permanent. Ces deux techniques de créations traditionnelles qui prennent beaucoup de temps sont à présent plus faciles que jamais grâce à l’utilisation d’une imprimante 3D.

    Il est conseillé d’imprimer avec un plateau chauffant à environ 40ºC, bien qu’il soit également possible d’imprimer même si vous ne disposez pas d’imprimante avec plateau chauffant. La température du nozzle peut osciller entre 170 et 180ºC. Une fois imprimée avec le filament MoldLay, nous devons ensuite entourer la pièce d’argile ou de ciment et le laisser durcir. Une fois que le bloc d’argile s’est solidifié, il devra être placé dans un four à 270ºC. Cela permettra de faire fondre le MoldLay à l’intérieur du béton et permettra à celui-ci de s’écouler en dehors du moule comme la cire de paraffine chaude se séparant du moule avec la parfaite forme pour faire la coulée. Cela laisse un moule parfait à l’intérieur du béton, qui peut être rempli du métal désiré par la suite.

    Une fois le métal en question refroidi, il est temps de casser le moule et récupérer l’objet à l’intérieur, lequel sera une copie similaire à celui qui a été imprimé initialement avec le filament MoldLay. L’unique différence est qu’il s’agit de métal au lieu de la cire. Il peut toujours rester certains éléments de cire ou de béton collé à l’objet en métal. Ceci peut s’éliminer par immersion de l’objet dans de l’acide citrique durant quelques heures.

    • Lieu de fabrication : Lay Filaments en Europe.
    • Rigidité : Haute à température ambiante.
    • Température d’impression idéale (nozzle) : 175ºC
    • Température de fusion : 170ºC-180ºC
    • Température de plateau idéal : La température du plateau ne devra pas dépasser 40ºC.
    • Transparence : Opaque.
    • Odeurs et fumées : Absence d’odeurs et de fumées pendant l’impression
    • Couleur : Gris cire.
    • Poids net : Rouleau de 0,25 Kg
    • Poids avec emballage : 0,4 Kg.
    • Diamètres : 1,75 mm ou 3 mm
    • HS Code: 3916.9

    4 autres produits dans la même catégorie :