Prusa i3 MK3S+ - Kit ou imprimante 3D FDM

Prusa3D

Kit: Stock disponible. Envoi immédiat | Assemblé: Vérifiez le délai de livraison

Nouveau produit

6 Produits

899,00 €
899,00 €

Demande d'information

Imprimante FDM 3D assemblée ou en format kit fabriquée par Prusa3D, avec un excellent rapport qualité/prix.

La Prusa i3 MK3S+ est une imprimante 3D de fabrication par déposition de filament fondu (FDM ou FFF) open source  créée et conçue par Prusa3D. C'est aussi l'une des imprimantes 3D les plus utilisées au monde. La Prusa i3 MK3S+ est la dernière version de cette famille d'imprimantes 3D réputées.

Prusa est une société tchèque dédiée à la fabrication d'imprimantes 3D et d'autres produits pour l'impression 3D, ainsi que les créateurs de ses propres logiciels et matériels. Fondée en 2012 par Josef Prusa, elle est l'une des entreprises les plus remarquables de l'industrie de l'impression 3D, envoyant des milliers d'imprimantes chaque mois dans le monde.

Prusa i3 MK3S

Image 1: Imprimante 3D FDM Prusa i3 MK3S+.

Les imprimantes 3D Prusa se distinguent par leur innovation continue, toujours à la recherche de la plus haute performance possible, avec des mises à jour continues, avec des prix accessibles à tout type d'utilisateur et avec un contrôle de qualité rigoureux.

Bien qu'il existe d'autres imprimantes 3D tout aussi peu coûteux que l'i3 MK3S+, ils offrent une expérience d'impression plus basique. En revanche, la Prusa i3 MK3S+ est une imprimante à un prix très abordable, mais avec des capacités professionnelles. C'est une imprimante 3D parfaite à la fois pour les utilisateurs qui commencent dans le monde de l'impression 3D, pour sa facilité d'utilisation et son faible coût, et pour les professionnels, en raison de son grand potentiel et les résultats. Il est excellent comme une imprimante primaire, mais comme une imprimante auxiliaire, il est très puissant quand il s'agit, par exemple, de la création d'une ferme d'imprimantes 3D.

Conçue pour faciliter tout le processus d’impression 3D

Certaines impressions 3D peuvent nécessiter des heures (et parfois des jours) pour être réalisées correctement, et subir une sorte d’imprévu pendant ce temps peut entraîner une perte totale de temps et de ressources. Prusa en est bien consciente, et c’est pourquoi elle a configuré l’i3 MK3S+ pour que, si l’impression est interrompue, l’imprimante 3D redémarre aux coordonnées exactes où elle se trouvait avant l’interruption. Il est également capable de reconnaître si l’une des étapes a été omise ou s’il y a des changements de couche, et de les corriger automatiquement. S’il détecte que quelque chose bloque son passage à un moment donné, il fait immédiatement un auto-homing, interrompant l’impression pour éviter les dommages.

Prusa i3 MK3S sensors

Image 2 : Prusse i3 MK3S+ redémarre l’impression aux mêmes coordonnées en cas de problème

Elle dispose d’un volume d’impression XYZ de 25 x 21 x 21 cm et d’une grande résolution lors de l’impression, permettant d’obtenir des couches de 0,05 à 0,35 mm. En outre, il s’agit d’une imprimante 3D très peu bruyante, qui dispose de deux modes : silencieux et normal (qui se caractérise par sa capacité à imprimer à une vitesse supérieure à 200 mm/s).

Une autre nouveauté est la charge automatique des filaments. Normalement, introduire le filament dans l’extrudeur peut poser des problèmes, c’est pourquoi Prusa a incorporé dans cette imprimante 3D un capteur capable de détecter n’importe quel type de filament, indépendamment de ses propriétés optiques, pouvant même être translucide. En cas de rupture du filament, l’imprimante 3D s’arrête et demande une nouvelle bobine. En plus de cela, si le filament est coincé, la Prusa i3 MK3S+ le détecte et recommande un nettoyage de la tête pour pouvoir continuer l’impression.

Filament sensor Prusa i3 MK3S

Image 3 : Capteur de filament

L’un des points négatifs de la Prusa i3 MK3 était la rigidité du cadre. Toutefois, ce problème est déjà résolu sur l’i3 MK3S+, à l’aide de profilés en aluminium 3030.

L’un des principaux objectifs de Prusa avec la nouvelle i3 MK3S+ était d’obtenir une imprimante 3D facile à assembler et polyvalente. Le lit chaud magnétique maintient une base en acier et une surface PEI, ce qui facilite l’adhérence entre le lit et la pièce en évitant son décollage, offrant deux possibilités : PEI lisse (optionnelle) et PEI texturée (par défaut).

En ce qui concerne la connectivité, l’i3 MK3S+ peut être raccordé par USB et la carte SD par défaut en ayant également l’option de connectivité sans fil.

Sonde SuperPINDA

L'une des améliorations de la version Prusa i3 MK3S+ est la sonde SuperPINDA. Cette imprimante 3D est équipée d'un capteur de haute qualité permettant un processus de mise à niveau entièrement automatique de la base d'impression au moyen d'un filet.

Avant chaque impression, la Prusa i3 MK3S+ sonde le lit à plusieurs endroits et crée une carte de hauteur virtuelle de la zone d'impression. Grâce à ce procédé, une impression optimale de la première couche est assurée.

Cette mise à jour est d'une grande importance, car la qualité d'impression de la première couche affecte directement le résultat final de la pièce imprimée en 3D.

Extrudeur amélioré

L’extrudeur de la Prusa i3 MK3S+ est équipée d'engrenages Bondtech, qui traquent le filament des deux côtés. Cela améliore la poussée (surtout avec des filaments flexibles) et rend l’imprimante 3D plus fiable. S’il est nécessaire de changer la tête du tube PTEE, celui-ci est conçu pour être beaucoup plus facilement accessible.

Extruder fan Prusa i3 MK3S

Image 4 : Extrudeur de Prusa i3 MK3S+.

En outre, l’axe X est plus proche du cadre de la Prusa, ce qui rapproche le centre de gravité du cadre lui-même et rend l’imprimante 3D plus stable, réduisant la résonance et améliorant la qualité d’impression.

La Prusa i3 MK3S+ comprend un Nozzle E3D V6 entièrement métallique, qui se distingue par ses performances élevées à des températures élevées. En outre, il dispose d’un heatbreak customisé, développé conjointement entre E3D et Prusa Research qui, malgré sa petite taille, est très productif. Il dispose d’une nouvelle version améliorée du kit multi-matériel 2.0, complément exclusif qui, avec une seule buse, peut imprimer jusqu’à cinq couleurs différentes en créant des combinaisons de toutes sortes.

Pour accroître la fiabilité de cette imprimante 3D, Prusa a ajouté aux ventilateurs de refroidissement des capteurs qui, si le ventilateur de l’extrudeuse se bloque, arrête l’impression pour éviter d’éventuels embouteillages de l’extrudeur.

Mises à jour et personnalisations

La Prusa i3 MK3S+ est la version améliorée de la Prusa i3 MK3 initiale, basée sur les commentaires et suggestions des utilisateurs. Cette version comprend quelques améliorations, comme la sonde SuperPINDA mentionnée.

Une autre amélioration de la Prusa i3 MK3S+ par rapport à ses prédécesseurs est qu'elle dispose d'un nouveau jeu de clips métalliques pour les roulements MISUMI sur l'axe Y. Le mécanisme de tension de la courroie sur l'axe X a également été modifié et les pièces en plastique à l'extrémité de la courroie ont été renforcées. En outre, le trajet des filaments dans l'extrudeuse a été modifié pour obtenir une meilleure traction des filaments flexibles.

Il comprend également toutes les améliorations apportées précédemment sur le MK3, telles que les courroies Gates authentiques, les engrenages Bondtech, la plaque RAMBo EINSY, le capteur de filament IR et bien d'autres encore.

L’un des principaux avantages des imprimantes 3D Prusa est leur grande capacité de mise à niveau. L’utilisateur qui acquiert une Prusa n’a pas besoin d’acheter une nouvelle imprimante 3D pour avoir les dernières améliorations, seulement en mettant à jour la sienne, il pourra profiter des derniers réglages, en supposant des économies importantes.

Dès ses débuts, Prusa3D a mis l’accent sur l’idée que tous ses produits soient libres, basés sur la conception communautaire et le partage des connaissances. C’est pourquoi toutes ses imprimantes 3D, son code source, ses pièces imprimées, ses plans et ses circuits sont à la portée de tous ceux qui sont intéressés par GitHub.

En outre, en tant qu’imprimante open source, toutes ses pièces peuvent être reproduites à partir de n’importe quelle imprimante 3D, ce qui permet à tout utilisateur de modifier, personnaliser et adapter l’imprimante 3D à ses besoins.

Prusa Slicer

Prusa Slic3r

Image 5: Software Prusa Slic3r

Bien qu’il s’agisse d’une imprimante 3D compatible avec la plupart des programmes d’impression, comme Cura ou Simplify, Prusa3D dispose de Prusa Slicer, un logiciel spécifique fait sur mesure pour ses imprimantes 3D, qui a un design simple, intuitif et facile à utiliser, tout en étant un logiciel très puissant qui offre une grande variété de personnalisations et de configurations par défaut. Il a également créé PrusaControl à l’intention des utilisateurs qui démarrent dans le monde de l’impression 3D.

Disponible en kit ou assemblé

Deux possibilités s’offrent lors de l’achat de la Prusa i3 MK3S+ : assemblée ou en kit.

La première option suppose que l’imprimante 3D est déjà montée, étalonnée et testée, avec une garantie complète. L’achat de l’imprimante 3D déjà assemblée permet d’économiser du temps de montage, de s’assurer qu’elle est bien étalonnée et de commencer à imprimer dès la réception. Il comprend également un support professionnel pour toute question spécifique.

Prusa i3 MK3S Kit

Image 6 : Contenu du kit Prusa i3 MK3S+.

L’autre option consiste à obtenir la Prusa i3 MK3S+ Kit, qui comprend toutes les pièces nécessaires au montage de l’imprimante 3D. C’est un processus qui peut durer quelques heures ou plus, en particulier pour ceux qui démarrent dans le monde de l’impression 3D. Toutefois, il s’agit d’une expérience très enrichissante, car elle permet de connaître chaque composant, comment il est installé, et comment fonctionne l’imprimante 3D, en servant de base pour résoudre d’éventuels problèmes futurs. Prusa3D contient des instructions très détaillées, avec des pièces bien différenciées et des câbles préparés et coupés sur mesure pour faciliter le processus de montage. Il contient également un manuel sur l’impression 3D pour les utilisateurs qui démarrent. En outre, une grande communauté est prête à aider tous les utilisateurs en difficulté.

Toutes ces fonctionnalités en font une imprimante 3D avec une grande fiabilité, une haute performance et un excellent rapport qualité/prix.

Manuel de assemblage

Sur le site web du fabricant est disponible (en plusieurs langues) un manuel détaillé pour l’assemblage du kit de Prusa i3 MK3S+.

ModèleOriginal Prusa i3 MK3S+ *
Fabricant Prusa3D (République Tchèque)
Technologie FDM/FFF
Propriétés de l'imprimante
Volume d'impression 250 x 210 x 210 mm
Extrudeurs -
Diamètre du filament 1.75 mm
Diamètre de la buse/nozzle 0.40 mm
Écran  Écran LCD intégré
Électronique -
Firmware -
Capteur de fin de filament Oui
Capteur de bourrage de buse -
Auto-nivelant Oui
Webcam intégrée -
Propriétés d'impression
Résolution de positionnement (XY)  -
Résolution de positionnement (Z) 50 μm
Hauteur de la couche 0.05 - 0.35 mm
Vitesse d'impression maximale 200 mm/s
Température d'extrusion maximale 300 ºC
Température maximale de la base 120 ºC
Température maximale de la chambre -
Température de fonctionnement -
Software et connectivité
Software PrusaSlicer
Fichiers compatibles STL, gcode
Connectivité USB et SD
Propriétés électriques
Arrivée -
Quitter -
Consommation -
Dimensions et poids
Dimensions de l'imprimante 550 x 400 x 500 mm
Poids de l'imprimante 7 kg
HS Code 8477.5900

* Modèle disponible en kit ou déjà assemblé.Comprend par défaut la base PEI texturée.mSi vous souhaitez utiliser la base PEI lisse, contactez-nous

Accessoires

30 autres produits dans la même catégorie :