Résine (SLA/LCD/DLP) 

Il y a 28 produits.

Les imprimantes 3D SLA ou DLP permet de réaliser de nombreuses petites pièces de forme simultanée, avec une précision élevée et des temps réduits, utilisent la résine comme matériau de travail.

Résultats 1 - 28 sur 28.

Précision des imprimantes 3D à technologie SLA et DLP

La principale caractéristique des imprimantes 3D à technologie SLA ou DLP réside dans la haute précision qu'elles permettent d'atteindre, avec une résolution pouvant aller jusqu'à 25 microns, ce qui permet de fabriquer des pièces d'une grande précision et d'une finition lisse.

Que peut fournir une imprimante 3D SLA?

Une imprimante 3D avec technologie SLA ou DLP/LCD est très polyvalente au niveau professionnel. Au début, cette technologie était limitée car les résines existantes n'étaient pas valables pour des applications industrielles. Actuellement, cela a changé et de nombreuses résines d'ingénierie permettent la fabrication de pièces thermiquement résistantes, etc.

Impression 3D avec résine: SLA et DLP

La technologie d'impression 3D basée sur la stéréolithographie laser (SLA) utilise une lumière UV pour convertir la résine liquide en un objet solide, en traçant la forme de chaque couche. Deux moteurs, appelés galvanomètres (l’un sur l’axe X et l’autre sur l’axe Y), permettent de diriger un faisceau laser à travers la zone d’impression, ce qui solidifie la résine au fur et à mesure de son avancement. Ce processus décompose la conception, couche par couche, en une série de points et de lignes qui sont communiqués aux galvanomètres sous la forme d'un ensemble de coordonnées.

La technologie de traitement de la lumière numérique (DLP) utilise un écran de projection numérique pour projeter une image unique pour chaque couche en même temps sur l'ensemble de la plate-forme. Le projecteur étant un affichage numérique, l’image de chaque couche est composée de carrés, ce qui donne une couche formée de petits blocs rectangulaires appelés "voxels".

En quoi les technologies d'impression 3D FDM et SLA sont-elles différentes?

La technologie FDM offre une plus grande variété de matériaux et de couleurs, mais la technologie SLA et DLP est beaucoup plus précise et plus rapide. Un autre point déterminant est la possibilité de combiner des matériaux FDM, y compris des matériaux de support solubles, ce qui permet de réduire le post-traitement de l’élimination des supports, chose impossible en SLA et DLP. En SLA et DLP, les pièces doivent être lavées et durcies après impression, ce qui implique un temps de post-traitement plus long en ce qui concerne le FDM. Par conséquent, le type de pièces à imprimer déterminera la technologie la mieux adaptée à chaque cas particulier.